Les gens sans peur passent toujours sur le pont qui relie Kanyosha et Kibenga acrobatiquement…

burundi5.wordpress.com

Cela fait plus de cinq(5) mois aujourd’hui que le pont qui relie deux quartiers sud de la capitale notamment Kanyosha et Kibenga a lâcher. Jusqu’aujourd’hui personne n’a pensé à le reconstruire au moment où ce pont était d’une importance capitale pour la population environnante car très souvent  cette population traversait  ce pont pour aller puiser de l’eau à Kibenga, mais rien ne va parce que le pont n’est plus « fréquentable » pour ceux qui ont peur de glisser ou de rater leur sot.

Mais en dépit des dangers qui guettent la population, certains n’hésitent pas de choisir ce pont comme raccourci. Il faut voir comment ils s’y prennent  pour arriver de l’autre coté du pont. Le moyen le plus facile et le plus rapide pour eux est simplement de sauter ; même les élèves qui rentrent de l’école fatigués empruntent ce pont comme raccourcis.

burundi5.wordpress.com

Un dicton français dit vaut mieux tard que jamais pour dire mieux vaut emprunter la route principale qui mène vers Rumonge se trouvant à 500m au lieu de risquer sa vie en sautant ce pont.

Il est donc temps pour l’autorité communale et l’organe en charge de prendre au sérieux cette question avant qu’il ne soit trop tard car dit-on vaut mieux prévoir que guérir !!!Et à la population de prendre conscience des dangers qu’elle court car non seulement on peut facilement se casser la jambe ou se retrouver très vite dans la rivière. A bon entendeur salut !!!

burundi5.wordpress.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s