Dossier Hassan Ruvakuki…Eric MANIRAKIZA s’exprime…

burundi5.wordpress.com

Les journalistes s’indignent contre la condamnation à perpétuité de leur confrère Hassan Ruvakuki, Eric Manirakiza directeur de la Radio Publique Africaine a annoncé que cette décision a été prise dans le but de menacer et de terroriser les journalistes et cela démontre l’existence d’une magistrature sans justice, Eric Manirakiza invite les journalistes et les burundais à s’unir pour défendre le droit d’expression.

« Je voudrais d’abord dire à Hassan Ruvakuki que les journalistes burundais et du monde entier et tous les burundais lui apportent leurs soutient, j’aimerais aussi lui dire de rester courageux parce que cette condamnation pour moi c’est une guerre engagée, ceux qui ont prononcé cette condamnation ne sont pas perpétuels, donc que Hassan sache qu’un jour il sortira de la prison vivant et victorieux .Deuxième chose est que la condamnation d’Hassan Ruvakuki c’est un message que le pouvoir public à travers cette injustice de la justice lance aux journalistes burundais pour les faire peur, on va pas croiser les bras la vérité finit toujours par triompher. Le troisième message il s’engage une longue lutte et ça prendra le temps qu’il faudra mais nous sommes déterminés à dire non à l’injustice, à dire non à l’abus d’autorité et nous sommes prêts à toutes les éventualités. Aujourd’hui il ya pas que Hassan Ruvakuki il ya des nombreux burundais qui souffrent de l’injustice sociale parce que il ya celui qui a passé dix ans en prison gratuitement comme ça, on ne peut plus tolérer ces genres d’injustices d’ailleurs on se souviendra du premier message du prince Louis RWAGASORE il dit qu’on ne pourra pas dire qu’on est indépendant sans un justice indépendant et neutre, et aujourd’hui il ya pas des justices dans ce pays et c’est de notre responsabilité, de tous citoyens burundais de lutter pour avoir la justice qu’a voulu notre héro de l’indépendance la vraie justice qui a caractérisé le Burundi avant l’indépendance ».

Cela étant les medias menacent  de boycotter le cinquantenaire de l’indépendance en cas de condamnation de Hassan, mais de son coté Reporters Sans Frontière invite les médias burundais à compter sur leur soutient pour défendre Hassan et prouver son innoncence.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s