Léonidas Runyutu invité dans «Nouvelle frontière», une émission présentée par Innocent Muhozi

Léonidas RUNYUTU

Léonidas Runyutu, co-président d’une commission chargée de suivi de barrières non- tarifaires était l’invité sur le plateau de la télévision renaissance dans l’émission «Nouvelle frontière» de Innocent Muhozi.

Pour cet expert en matière de barrière non-tarriffaire, la notion de barrières est une notion très délicate à combattre car elle a un impact tant sur les recettes de l’Etat que sur la caisse des citoyens. Toujours selon lui beaucoup des choses ont été réalisées en matière des barrières non-tarifaires car il y a environs 63 barrières non-tarrifaires qui ont un impact quotidiennes sur des entreprises au Burundi et sur la vie du consommateur burundais.

Quant à la crise actuelle causant le manque de carburant, il a fait savoir qu’il a y aurait une barrière non-tarifaire qui provient de système d’approvisionnement que la Tanzanie a modifié vu qu’elle a imposé des procédures nouvelles qui font que les bateaux au lieu de passer 30jours en attente de déchargement dans le port de Dar es salam, ils sont aujourd’hui en train d’y passer plus de 60 jours.

Il a appelé les hommes et femmes d’affaires burundais à apprendre le métier d’importation tout en rappelant que la Chambre Fédérale du Commerce et de l’Industrie du Burundi(CFCIB) est prête à leurs enseigner des méthodologies sur les techniques d’importations.

Quant à la question de savoir pourquoi la CFCIB n’est pas intervenue dans l’affaire «Ping Pong» et défendre les femmes commerçantes qui exportaient les fruits vers le Rwanda, Mr Léonidas Runyutu a dit que la Chambre Fédérale du Commerce et de l’Industrie du Burundi est intervenue d’une manière technique tout en qualifiant ce commerce de «Transition Frauduleuse» vu qu’il y avait pas des licences d’importation.

Il a profité de cette occasion pour inviter la communauté des hommes et femmes d’affaires du Burundi de faire toujours rapport à leurs bureaux se trouvant au 317A avenue du commerce, soit à la CFCIB ou simplement en appelant au +257 78 821 821.

Yann SANTANNA

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s