TRADEMARK EAST AFRICA pour requinquer les affaires dans l’EAC

Côté business, rien ne devrait plus être comme avant au sein des pays membres de la Communauté des Etats d’Afrique de l’Est, EAC.

Avec un fond substantiel de 7.5 millions de dollars, Trade Mark East Africa, une organisation sans but lucratif représentée dans chaque pays membre de la communauté ; a décidé d booster le domaine des affaires dans ce vaste marché de près de 140 millions d’habitants. Au Burundi, cette organisation a solennellement lancé, le 16 septembre dernier, son projet phare dénommé « Trade Mark Challenge Fund ou Fonds de Défis ».

Il vise essentiellement à stimuler et d’encourager les initiatives novatrices de différents opérateurs économiques ou d’autres acteurs, de la Société civile. Selon Anthe Vrijlandt, Directrice de TMEA au Burundi, le secteur privé, les organisations de la société civile et les organisations sans but lucratif seront appuyés jusqu’à 70 pour cent des coûts des projets compétitifs qu’ils auront proposés. Reste que la priorité  reviendra notamment aux individus qui auront mis sur pied une chaine d’approvisionnement innovatrice pour les matières premières comme le coton, les semences d’huile végétale, les sociétés téléphoniques qui sensiblement minimisées les coûts,  etc..

Aucun demandeur ne devra dépasser un budget de 350.000 dollars américains.

 

Silvère Hicuburundi ,SYFIA Grands Lacs

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s