Une journée de réflexion sur les préoccupations du secteur privé organisée par la Chambre Fédérale du Commerce et de l’Industrie du Burundi.

Gervain RUFYIKIRI

La chambre Fédérale du Burundi a organisé une journée de réflexion sur les préoccupations du secteur privé. Les cérémonies d’ouverture de cette journée ont été ouvertes par le deuxième vice-président de la république du Burundi, Gervain RUFYIKIRI. Dans son discours à cette journée de réflexion, madame la présidente de la CFCIB a évoqué que cette dernière est un signe éloquent que le gouvernement connait à sa juste mesure le rôle de ce secteur défini comme moteur du développement mais aussi soucieux de lui faire acquérir les outils nécessaires lui permettant de remplir ce role. Cette réflexion vient donc à point nommé dans la mesure où le secteur privé burundais doit relever les défis soulevés par l’intégration à la communauté Est-Africaine et ainsi être compétitif dans la sous-région a-t-elle ajouté.

Yann SANTANNA

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s